MESSAGE AUX ADHERENTS ET SYMPATHISANTS DE LA SHJT

Le mois de décembre 2019 a été marqué par la longue grève des transports publics qui a entraîné le report de beaucoup d’événements culturels et de manifestations associatives. Malgré les difficultés, la SHJT a pu maintenir les deux événements majeurs prévus de longue date : la cérémonie commémorative de la rafle des Juifs de Tunis par les S.S. (9 décembre 1942) qui s’est tenue au Mémorial de la Shoah le 8 décembre, en présence d’une assistance nombreuse ce qui prouve combien cette cérémonie  de mémoire est importante pour les originaires de Tunisie, et le colloque international consacré au rapport des Juifs des protectorats du Maghreb et la France, qui s’est tenu du 17 au 19 décembre et qui a réuni des intervenants maghrébins, israéliens, américains, italien et français et qui a donné lieu à des communications novatrices et de très bonne facture.

L’épidémie du Coronavirus qui avait déjà commencé en Asie en décembre, s’est ensuite étendue à l’Europe et aux autres parties du monde. Elle a frappé et continue de frapper des milliers de familles et a entraîné la paralysie de toutes les activités économiques et sociales. Au sein de notre association, beaucoup d’entre nous ont été touchés ou ont eu à déplorer la perte d’un proche, parent ou ami.

Les activités que nous avions prévues ont été bien entendu annulées et remises à des jours meilleurs que nous appelons de nos vœux et que nous espérons proches. En attendant, et pour maintenir le lien entre nous et vous faire bénéficier d’un moment de détente et de culture, nous tiendrons la prochaine conférence à la date prévue, c’est-à-dire le 19 mai prochain, sous la forme d’une visio-conférence via l’application zoom. Jean-Marcel Nataf traitera le sujet suivant : « Livres et manuscrits des rabbins tunisiens : des chefs-d’œuvre à sauvegarder.»

Tous les renseignements sur l’horaire et le mode de connexion vous seront communiqués en temps utile par le secrétariat général.

Dés que les Pouvoirs Publics autoriseront la tenue de réunion, nous convoquerons l’assemblée générale des adhérents qui nous permettra de nous retrouver dans un contexte plus détendu et de désigner le conseil d’administration pour la prochaine année universitaire. Ce sera pour moi un  temps fort: vous rendre compte de la réalisation des deux objectifs que je m’étais fixés en juin 2018 : réaliser un site internet de la société et tenir à Paris un colloque international, et passer le témoin avec le sentiment du devoir accompli en regardant tout ce qui a été réalisé depuis ce jour de 1997 où nous décidions Jacques Taïeb et moi-même de créer une société savante pour stimuler les recherches historiques à l’Université sur l’histoire des Juifs de Tunisie et créer les conditions d’une coopération entre chercheurs.

Avec mes sentiments les plus cordiaux et en vous assurant de l’entier dévouement des membres du conseil d’administration,

Le président

Claude Nataf