CR Voyage à Tunis organisé par la SHJT en mai 2019

Un séjour de quatre jours à Tunis organisé par notre Société et auquel ont participé 25 de nos membres, s’est déroulé du lundi 27 mai au jeudi 30 mai 2019.

Ce voyage répondait à un double objectif :

– participer à un séminaire de recherche avec des historiens et des étudiants tunisiens et

– découvrir ou revoir certains lieux et sites historiques avec un accompagnement permettant de mieux les situer dans l’histoire urbaine et dans leur fonction sociale.

Lundi 27 mai

Peu de temps aprè notre arrivée et notre installation à l’hôtel, nous avons visité deux lieux de mémoire emblématiques du judaïsme de Tunisie :

la Grande Synagogue de l’Avenue de la Liberté (ex-avenue de Paris) et

la nécropole de Borgel site autrefois suburbain et actuellement totalement intégré à la ville de Tunis.

Ces deux visites ont été des moments privilégiés de recueillement et de prières pour certains d’entre nous mais ont aussi permis de situer l’édification et le développement de ces sites dans l’histoire de la communauté et de réfléchir au dessein de leurs fondateurs.

Nous avons continué notre route vers La Marsa où nous avons eu la chance de recevoir des explications historiques sur la ville par   Abdelkrim Allagui, professeur émérite à la Faculté des Lettres de Tunis, qui nous a fait visiter le Palais Al Abdalliya, palais construit en 1500 par le souverain hafside Abou Abdallah Mohamed, récemment restauré et qui est l’unique témoignage d’architecture civile de la période hafside.

Mardi 28 mai

Le séminaire a eu lieu dans la matinée. Il était organisé par trois parties :

– l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC) qui est un centre français de recherche en sciences humaines et sociales dépendant du CNRS et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, dont le siège est à Tunis et qui constitue l’un des 27 centres français de recherche situés à l’étranger,

– le Laboratoire Patrimoine de l’Université de Manouba et

– notre Société, la SHJT.

Nous avons été très bien accueillis dans les locaux de l’IRMC, par sa directrice qui est une amie de notre Société, et son équipe. Devant un public nombreux de chercheurs et d’étudiants tunisiens, les six intervenants (Doyen Kazdaghli, Afef Mbarek, Faten Bouchrara, Thierry Samama, Claire Rubinstein et Claude Nataf) ont abordé différents sujets de l’Histoire des Juifs de Tunisie, des échanges intéressants ont eu lieu entre les participants et des perspectives de recherche ont été dégagées.

L’après-midi fut consacré à Carthage où une très intéressante visite sous la conduite d’un spécialiste d’histoire antique de l’Université de Manouba nous conduisit de la colline de Byrsa et des vestiges puniques aux sites du Tophet de Salammbô, aux Ports puniques et aux Citernes romaines.

Une soirée « ramadanesque », au cours de laquelle nous avons reçu les personnes ayant facilité notre voyage et des professeurs et étudiants de Manouba, nous a réunis notre hôtel. Monsieur René Trabelsi Ministre du Tourisme du gouvernement tunisien nous a honoré de sa présence et nous avons eu des échanges sur nos perspectives de travail et sur le prochain colloque de notre Société qui doit être organisée en décembre à Paris.

Mercredi 29 mai

Nous avons visité la Villa Erlanger puis le Dar El Annabi à Sidi Bou Saïd avec déjeuner et promenade touristique dans le village. Nous avons ensuite été les hôtes de Monsieur Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France à la Résidence de La Marsa, le Dar El Kamila, où une visite guidée des jardins et des salons a été organisée à notre intention.

Le soir, après avoir dîné dans un restaurant typique, nous avons visité des palais et d’autres lieux historiques de La Médina, illuminés pendant la fête du Ramadan sous la conduite de Mohamed Alouani, membre de l’Association pour la sauvegarde de La Médina et président du groupement professionnel du tourisme culturel.

Le jeudi 30 mai au matin, notre guide Mohamed Alouani a bien voulu organiser une passionnante visite de la ville européenne où nous avons pu admirer des édifices classés et des façades protégées.

Un dernier déjeuner nous a réunis dans un restaurant installé dans ancienne maison coloniale du quartier du Belvédère, avant le départ pour l’aéroport.

En conclusion, ce Voyage à Tunis, été une véritable découverte et s’est déroulé dans une ambiance amicale que nous avons tous appréciée.

Il a favorisé par ailleurs des études et des échanges de grande qualité, entre étudiants et historiens tunisiens et français, ouvrant ainsi la voie à notre prochain Colloque international qui aura lieu au mois de décembre 2019 à Paris sur le thème :

« Les Juifs des protectorats du Maghreb et la France de la fin du XVIIIe siècle à nos jours ».

Nous vous y attendons nombreux.