Décembre 2018

En juin 1997 des universitaires et des responsables associatifs originaires de Tunisie ont pris l’initiative de créer sous le régime de la loi du 1er juillet 1901, la Société d’Histoire des Juifs de Tunisie (SHJT) dans le but de favoriser l’étude scientifique de l’histoire des Juifs de Tunisie qui était alors le parent pauvre des études juives en France alors qu’on constatait une embellie en Israël et en Tunisie où des travaux intéressants se développaient mais dans l’ignorance les uns des autres.

En organisant à intervalle régulier des colloques internationaux, des journées d’études, des conférences de vulgarisation, en permettant à des chercheurs des deux rives de la Méditerranée de se rencontrer et d’échanger en communiquant des informations sur les sources archivistiques, la Société durant deux décennies et grâce à la collaboration de centres universitaires spécialisés a joué un rôle notable et reconnu dans le développement de la recherche historique sur les Juifs de Tunisie. Tout en faisant de cette recherche l’axe majeur de son action, elle ne néglige pas l’histoire des communautés du judaïsme des pays voisins ayant connu du fait de la colonisation une destinée parallèle.

Quelques ouvrages ont été édités et permettent de connaître une partie de nos travaux mais ces publications sont bien minces par rapport à l’œuvre accomplie. Il manquait un outil de communication moderne permettant à la fois de présenter nos travaux et de favoriser les échanges. Deux essais précédents n’ont pas eu de suite pour des raisons tant techniques que financières.

Je remercie les plus jeunes des membres du conseil d’administration qui sous la direction de Martine Boccara ont pris ce problème en charge (Raphaël Haddad, Martin Messika, Jean-Marcel Nataf) et me permettent de vous souhaiter la bienvenue sur ce site qu’il appartient à chacun d’entre nous et à chacun d’entre vous de développer et de faire vivre.

Bonne navigation.
Claude Nataf

Scroll to top